©Museo Del Corallo dédié à l’art du corail, Torre Del Greco

Lorsque que l’on pense corail, le rouge vient immédiatement à l’esprit, il existe pourtant de nombreuses variétés et couleurs de corail.

Le corail rouge couleur de la passion est un symbole d’amour et de prospérité.

De nombreuses cultures ont utilisé le corail comme ornement ou à des fins médicinales.

Les anciens Grecs attribuaient au corail la capacité de protéger son propriétaire contre le mauvais sort, les tempêtes, les poisons et les vols.

Dans la Rome antique, des pendentifs en corail étaient suspendus au cou des nourrissons pour les protéger du danger et de la maladie et lorsqu’ils étaient portés sur le cou d’une femme, ils étaient sensés protéger contre l’infertilité.

Les Indiens Navajo considéraient le corail comme l’un des 18 objets sacrés et de nombreux objets amérindiens sont décorés de cette gemme.

Dans la culture chinoise, on attribue au corail l’allongement de l’espérance de vie.

Le corail n’est pas une pierre ni une roche, c’est un squelette externe sécrété par de petits animaux; les polypes. Il vit en grande majorité dans les océans chauds de toutes les régions tropicales du monde. Bien que ces créatures ne mesurent qu’un millimètre de long, elles grandissent comme une colonie les unes sur les autres pendant des générations. Les structures qui en résultent peuvent être assez massives.

Il existe deux types de coraux. Les coraux calcaires blanc, rouge et rose qui sont composés principalement de calcite et les coraux composés de conchioline (la même substance que celle que l’on trouve dans les perles et les coquillages). Ces derniers existent dans des couleurs noires, brunes et dorées.

Le corail rouge, orange, rose

©Museo Del Corallo dédié à l’art du corail, Torre Del Greco

Les coraux calcaires se trouvent habituellement à une profondeur d’environ 15 à 20 mètres dans les eaux tropicales. Ils sont généralement taillés en perles, en cabochon ou sculptés . Plus les gemmes sont grosses et plus la distribution de la couleur est uniforme, plus leur prix est élevé.

©Museo Del Corallo dédié à l’art du corail, Torre Del Greco

Les coraux rouges proviennent principalement de Méditerranée. La plus grande partie du corail méditerranéen est travaillée en Italie.

La ville italienne de Torre del Greco, au pied du Vésuve a été pendant des siècles le principal centre du commerce et du travail du corail. Un musée lui est consacré.

Le corail noir, doré

Hawaiian gold coral

On le trouve principalement au large des côtes d’Hawaii et du Cameroun. Les coraux Akori du Cameroun étaient très prisés avant le XVIIIe siècle. L’Hawaiian Gold Coral est la variété de corail la plus rare.

Ce n’est qu’à sa mort que le corail noir prend la teinte sombre qui lui a donné son nom. Vivante, l’espèce recouverte de polypes est généralement d’un blanc duveteux, pouvant aller vers le jaune pâle.

Les colonies de corail noir vivent dans les profondeurs, à l’abri des rayons du soleil. Il faut plonger à 30 mètres, ou plus, pour espérer en trouver. Certaines colonies peuvent résider à plus de 400 mètres de profondeur. Les plus grands “arbres” de corail noir peuvent atteindre une dizaine de mètres de hauteur, ils sont extrêmement rares.

En 2009, une étude scientifique a révélé que certains spécimens de corail noir font partie des organismes vivants les plus vieux de la planète. Certains sont âgés de plus de 4 000 ans. 

Le corail bleu

Un proche parent des coraux de conchioline est le corail bleu. Les teintes tendent vers des nuances de gris, gris bleu. Tout comme le corail noir il est très rare et son commerce est strictement réglementé.

Les imitations

Le corail peut être aisément imité par le verre, le plastique et la céramique.

Imitation plastique de branche de corail

Les traitements

La teinture et le blanchiment sont des traitements courants du corail. On trouve depuis quelques années en grande quantité sur le marché une variété de corail appelé bambou de mer. Blanchâtre à l’origine le « sea bamboo » est teinté pour imiter le corail rouge.

Récif corallien ©generationvoyage.fr

Le conseil du Coach : Les coraux qui s’assemblent pour former des récifs coralliens abritent 25% de la vie marine de notre planète. L’espèce est particulièrement vulnérable du fait de ses caractéristiques biologiques: maturité tardive, croissance lente et faible fécondité. Pour aider à préserver les récifs préférez les pièces anciennes au bijoux récents. Et si vous achetez des bijoux en corail actuels, privilégiez le corail provenant de régions où son commerce est réglementé.