Vous avez craqué pour une jolie paire de boucles d’oreille. Mais au bout de quelques jours, voir de quelques heures vous avez des démangeaisons au niveau du lobe de l’oreille ?

Votre bracelet, collier ou votre bague laissent une trace sur votre peau ?

Aux points de contact avec la peau vous souffrez d’éruptions cutanées et de démangeaisons ?

Ces symptômes ne sont pas nécessairement le signe que vous êtes allergiques !

Selon le PH (l’acidité de votre peau) certains bijoux en métal laissent des traces vertes ou noires sur la peau. La transpiration en contact avec le métal est souvent responsable de cette oxydation.

Bien que très inesthétiques ces traces sont sans danger pour la santé et ne sont pas le signe d’une allergie.

Véritable réaction allergique ou simple inflammation ?

Le cocktail humidité, frottement et métal peut causer des rougeurs au contact d’un bracelet, d’une montre ou d’une bague, sans que cela soit le résultat d’une allergie.

Une réaction allergique à proprement parlé sera généralement beaucoup plus violente.

Elle pourra s’accompagner de l’apparition de plaques rouges et sèches, responsables de fortes démangeaisons. De la survenue sur ces plaques de vésicules remplies de liquide clair. De la formation de croûtes qui ne disparaîtront qu’avec l’élimination de l’allergène.

Dans ce cas il s’agit bien d’une allergie , vous souffrez sans doute d’eczéma de contact, une irritation cutanée déclenchée après le contact de la peau avec un allergène.

Connaître le type de métaux contenus dans vos bijoux est important pour prévenir toute réaction allergique.

Quels sont les métaux allergènes ?

Peut-on être allergique à l’or ou à l’argent ?

L’eczéma de contact est en particulier lié aux métaux non précieux, tels que le nickel, le chrome, le cuivre ou encore le cobalt.

©Fairmined.org

Purs, l’argent et l’or sont des métaux non allergènes, reconnus pour leur passivité vis-à-vis du corps.

Cependant, l’or et l’argent sont associés à d’autres métaux, pour des raisons de solidité ou d’esthétique.

Et c’est dans ces cas là que l’on peut éventuellement déclencher des allergies.

Comme l’or et l’argent sont des métaux malléables, d’autres métaux sont généralement ajoutés pour les rendre plus résistants ou modifier leur couleur. Les métaux les plus couramment utilisés dans les alliages d’or sont, le cuivre, le nickel et le zinc.

L’or rose contient un mélange d’or et de cuivre pour obtenir sa teinte rosée.

L’or blanc est généralement allié au nickel ou à d’autres métaux blancs communs pour lui donner sa teinte la plus blanche.

L’argent contient une proportion de cuivre.

Pour tout comprendre sur la composition de l’or voir nos articles sur les métaux précieux et les alliages.

Le Nickel

L’allergie au nickel est très répandue puisqu’elle concerne 10% de la population mondiale.

Bien qu’interdit en France pour la fabrication de bijoux depuis les années 2000, le nickel n’a pas été complètement éradiqué de nos bijoux ! Dans certains pays, en Asie notamment, non seulement le nickel figure toujours dans la composition de certains alliages, mais il est parfois présent en grosses quantités.

L’acier inoxydable

L’acier inoxydable est souvent considéré comme un métal non allergène. Il peut néanmoins contenir des traces de chrome ou de nickel ! Il est donc susceptible de déclencher une allergie chez les personnes très sensibles.

Le Cuivre

Le cuivre est présent dans les bijoux en argent ou en or, dans des proportions variables. Il peut également être allergène, bien que beaucoup plus rares que les cas d’allergies au nickel.

Le Laiton

Le laiton étant un alliage de cuivre et de zinc, il est donc dans une moindre mesure capable de provoquer des allergies. Si vous êtes allergique au laiton, il est donc fort probable que vous soyez en réalité allergique au cuivre !

Métaux plaqués ou rhodié

Le rhodium est un métal, utilisé pour recouvrir les bijoux en argent afin de prévenir rayures et oxydation. Il donne une couleur très blanche au bijou.

Le plaquage or, lui, est souvent réalisé avec de l’or 18K ou 24K, sur une épaisseur minimum de 3 microns, ou moins dans le cas d’une simple dorure à l’or fin.

Ces 2 métaux de recouvrement ne sont pas allergènes, ils ne peuvent donc pas être responsables de votre allergie.

Le placage peut s’user avec le temps et permettre aux alliages métalliques d’entrer en contact avec votre peau. Tout comme pour les autres métaux plaqués, ce qui se trouve sous la surface compte. Assurez-vous qu’il s’agit d’un métal de base d’or 18k ou plus, et si non, assurez-vous de re-plaquer vos bijoux souvent pour maintenir cette barrière entre votre peau le métal de base.

Le conseil du coach : Vérifiez la quantité d’or contenu dans votre bijou mesuré en millièmes ou en karat. Pour limiter les risques d’allergie, optez pour de l’or 18k ou 750 millièmes) plus pur et moins susceptible de déclencher une réaction allergique.