De  Fort Amber au Palais des Vents en passant par City Palace- le palais des maharadjahs- la ville rose est une destination touristique à ne pas manquer, mais c’est surtout la capitale mondiale des cabochons de pierres fines et ornementales. Découvrez ces trésors de la nature !

Depuis des siècles, les artisans de Jaïpur qui ont décoré les palais des maharadjahs ont accumulé un savoir faire significatif dans la taille, la sculpture et la marqueterie de pierres fines et ornementales. Les murs et les plafonds de Fort Amber en témoignent et le voyageur est profondément touché par tant de beauté.

Fort Amber

Aujourd’hui, Jaïpur est devenue la capitale mondiale des cabochons (pierre taillée sans facettes avec un fond plat et un dessus bombé et poli). Plus de 4000 références de pierres fines et ornementales venant des quatre coins du monde sont proposées à la vente. Les pierres les moins dures et celles présentant des risques de toxicité sont imprégnées de résine avant d’être taillées.

Pour réaliser un cabochon, le brut est tout d’abord scié en tranches puis une préforme est dessinée sur ces tranches. La préforme est ensuite découpée puis  taillée à la meule pour lui donner un léger arrondi et finaliser les bords du cabochon. La dernière étape est le polissage qui permet d’obtenir une surface bien lisse et un beau brillant.

tranches de scolécite

Dans cette caverne d’Ali Baba des sculptures et des cabochons, j’ai eu de vrais coups de cœur.

Scolécite

La scolécite qu’on ne trouve qu’en Inde et qui présente de jolis paysages beiges et rosés qui explosent comme un feu d’artifice.

bois pétrifié avec pyrite

Le bois pétrifié est un bois fossile où le bois a été remplacé par des minéraux tout en conservant la structure originelle du bois. Celui-ci présente aussi des inclusions de pyrite qui lui ajoutent un attrait additionnel.

Statue en lépidolite

 Le lépidolite, rare variété de mica, qui compose cette magnifique statue.

opale bleue

L’opale bleue dans une rare variété mélangeant le blanc, le noir et le bleu dans de jolis motifs.

Fordite

Au musée des horreurs, j’ai trouvé une nouveauté : la fordite. Il s’agit en fait de restes de peintures des usines Ford qui ont séché dans des fûts, et qui, une fois taillés, donnent  des cabochons totalement artificiels mais très hauts en couleurs.

Marchand Chameliwala Market

Si vous passez à Jaïpur, allez-vous promener à Chameliwala Market. Vous y trouverez de petites échoppes qui ne payent pas de mine mais qui présentent toutes ces variétés de cabochons. Prenez votre temps pour comparer les qualités et les prix et négociez ! Vous pourrez aussi y trouver de jolies opales d’Ethiopie, des émeraudes de Zambie, des tourmalines et des pierres de lune, mais soyez patient car les marchands commenceront par vous présenter une avalanche d’améthyste, de quartz vert irradié, de topaze irradiée, et d’autres pierres dont la qualité reste très médiocre. Ce n’est qu’au bout d’une heure que vous commencerez à voir des choses plus intéressantes. Acheter en Inde n’est pas toujours facile !

Certificat Gem Testing Laboratory

Si vous faites des achats significatifs, n’hésitez pas à demander un certificat du Gem Testing Laboratory. C’est le seul laboratoire sérieux de la ville, et il faut faire attention car en Inde il y a beaucoup de certificats de complaisance qui ne valent rien.

Le conseil du coach :

Intéressez-vous à toutes ces jolies matières ! La haute joaillerie commence à les associer avec des pierres fines ou précieuses, et en étant créatif il est possible de réaliser des bijoux originaux qui sortent des sentiers battus.