Divine, maudite, magique, l’opale n’a jamais laissé les gens indifférents. Partons à la découverte de cette famille de pierres qui présente bien des surprises.

  • Un peu d’histoire s’impose :

Déjà qualifiée d’ « Upala » pierre précieuse en sanscrit, puis d’Opallios en grec et d’Opalus en latin, l’opale a toujours fasciné par sa beauté et son merveilleux jeu de couleur. Les grecs et les romains considéraient l’opale comme la reine des pierres  et une des plus jolies descriptions de l’opale remonte  à  Pline l’Ancien qui écrit dans son traité d’histoire naturelle: « En elles, se trouvent le feu subtil de l’escarbouche, l’éclat purpurin de l’améthyste, le vert de mer de l’émeraude et toutes ces teintes y brillent merveilleusement fondues ». Puis, lors des grandes épidémies de peste noire, l’opale a été qualifiée de diabolique car elle brillait de milles feux quand les gens étaient malades sous l’effet de très fortes fièvres, et devenait terne quand les gens mourraient. En France, depuis le 15ème siècle sous le règne de Louis XI, l’opale a été accusée de porter malheur. Il semblerait que ce soit les artisans joailliers qui ayant beaucoup de mal à sertir sans la casser cette matière fragile aient fait courir ce bruit. Au 19ème siècle, son impopularité grandit avec le décès dans la famille royale d’Espagne de tous ceux qui avaient porté successivement la même bague en opale. Et ce n’est que début 1900 que l’opale revient sur le devant de la scène grâce à la reine Victoria qui adorait cette pierre, puis avec les artistes de l’Art Nouveau qui l’ont particulièrement bien mise en valeur. Plus récemment, Victoire de Castellane chez Dior et quelques créateurs indépendants comme Lorenz Baumer suivis par les grandes maisons de haute joaillerie ont redonné à l’opale toute sa place dans le monde de la joaillerie.

opales art Déco vendues chez Christie’s
  • Une grande famille pleine de surprises :

Deux variétés très différentes cohabitent car elles ont exactement la même composition chimique (silice et eau) : les opales communes et les opales précieuses. Les opales communes sont appréciées pour leur couleur de base agréable (bleu, rose, orange à rouge, vert, crème, blanche) mais ne présentent pas de jeux de couleurs qui restent l’attribut des opales précieuses. A ne pas manquer : Les opales dendritiques qui présentent de jolies veines foncées sur un fond pâle gris-bleu, rose vert ou crème ; les opales œil de chat et surtout les très belle opales de feu du Mexique qui peuvent avoir une belle transparence et de jolies couleurs allant du jaune brun à l’orange juqu’au rouge orangé. Elles peuvent parfois présenter un jeu de couleur et leur prix atteint alors des records.

opale de feu
  • A la découverte des opales précieuses :
opale d’Australie

Elles présentent sur un fond clair (opale blanche) ou foncé (opale noire), des tâches de couleurs. Ces tâches changent de couleur quand on bouge la pierre. C’est ce que l’on appelle le  jeu de couleur. Ce phénomène  est dû à la diffraction de la lumière sur les minuscules sphères de silice qui constituent l’opale. Mais il faut un véritable petit miracle de la nature pour qu’il apparaisse : des sphérules de silice d’une taille particulière (entre 124 et 250 nanomètres), organisées régulièrement dans l’espace de façon très rapprochées. Le jeu de couleur est d’autant plus visible que la couleur de base de l’opale est foncée, c’est pourquoi ce sont les opales noires qui sont les plus recherchées. Les sources d’opales précieuses les plus importantes sont la Nouvelle-Galles du Sud et le Queensland en Australie. Un nouveau filon découvert en Ethiopie il y a une quinzaine d’année permet de proposer de l’opale blanche en quantité.

opale d’Ethiopie

Le conseil du coach : l’opale est une beauté fragile ! Elle est peu résistante aux chocs et à l’abrasion et mieux vaut la porter en pendentif ou boucles d’oreilles que de la monter en bague. Elle est très sensible à la chaleur et au soleil, et elle peut se déshydrater et donc se craqueler. Ne la laissez jamais au soleil ou dans un endroit sec et chaud. L’opale est une matière poreuse, il faut donc éviter de la mettre en contact avec du parfum, de la laque ou des produits cosmétiques. Mettez vos bijoux en opale après vous être parfumée et maquillée !