La plupart des matériaux transparents et incolores ont été utilisés pour tenter d’imiter le diamant : pierres fines, pierres synthétiques, pierres artificielles. Pourquoi tous les matériaux incolores ne peuvent-ils pas imiter facilement le diamant ? Quelle est l’imitation la plus convaincante ? Quelles sont les imitations  les plus utilisées dans la bijouterie aujourd’hui ? Petite enquête en 3 points.

  • Pourquoi tous les matériaux transparents, incolores, ne peuvent-ils  pas facilement imiter le diamant ?

Le diamant possède des propriétés physiques et chimiques très difficiles à égaler qui vont éliminer bon nombre de prétendants :

  • Sa dureté exceptionnelle (10, la plus élevée de toutes les pierres fines et précieuses) permet d’obtenir une taille sans trace d’usure ou de choc avec des arêtes vives très nettes et un poli qui  résiste bien au fil du temps.
  • Son éclat qualifié d’ « adamantin » est unique et difficile à reproduire.
  •  Sa brillance et ses feux (liés à ses pouvoirs élevés de réflexion et de réfraction) qui ressortent en fonction des proportions de la taille et notamment avec la taille de référence du diamant : le rond brillant moderne. (voir notre billet : Diamant : Pourquoi le rond brillant moderne est-il si populaire ?)

Certaines  pierres fines naturelles incolores et transparentes peuvent donner de jolis bijoux et s’approcher de certaines caractéristiques du diamant mais ne l’égaleront jamais. Par exemple, le zircon qui est une pierre naturelle méconnue,  incolore après un traitement par chauffage (à ne surtout pas confondre avec l’oxyde de zirconium). Avec un éclat proche de celui du diamant et une forte dispersion, il peut donner de bons résultats en boucles d’oreilles ou pendentif. Le saphir incolore naturel présente un très bel éclat et une excellente dureté. Il peut donner de jolies bagues avec une monture plus sophistiquée qu’un solitaire.

bague saphir (bleu) et saphirs incolores
  • Quelle est l’imitation la plus convaincante ?

L’arrivée de la moissanite synthétique sur le marché dans les années 1980 a dérouté bien des professionnels tant elle ressemble au diamant. Dès sa découverte à l’état naturel par Henri Moissan (prix Nobel de chimie) dans une météorite en 1893, elle avait été dans un premier temps confondue avec du diamant jusqu’à qu’il arrive à identifier la présence de carbure de silicium en 1904 dans les cristaux.

Blanche, souvent très transparente et très dure, elle présente une brillance et une dispersion supérieures à celles du diamant.  C’est donc une imitation très convaincante qui a nécessité la généralisation d’un instrument particulier chez les professionnels pour bien l’identifier: le testeur de conductivité  électrique. Il  permet de différencier la moissanite synthétique du diamant car elle a une plus forte conductivité électrique que le diamant.

Imitations du diamant
  • Quelles sont les imitations les plus utilisées en bijouterie aujourd’hui ?
  • L’oxyde de zirconium appelé parfois aussi Zircone, Zirconia ou CZ est un matériau artificiel  qui présente un bel éclat, une forte dispersion et une assez bonne dureté. C’est le matériau de prédilection de la bijouterie fantaisie, de la bijouterie sur argent et de la bijouterie bas de gamme car il permet de concevoir des pièces ressemblant à celles de la joaillerie à des prix abordables.
  • Le strass ou verre au plomb.
    L’ajout à du verre d’une forte proportion de plomb donne une forte brillance au matériau artificiel obtenu. Ce type de verre est appelé cristal alors que c’est une matière artificielle qui n’a rien à voir  avec un cristal naturel d’une pierre fine ou précieuse (voir billet: Mère nature vous présente ses chefs d’œuvre !). Fondée en 1895, l’entreprise Swarovski est devenue un géant du secteur du cristal et proposent ses cristaux dans la couture, les accessoires de mode et les bijoux fantaisie.

Le conseil du coach :

Mieux vaut privilégier l’achat de bijoux en or avec des pierres naturelles si vous souhaitez investir et pouvoir un jour les valoriser à la revente. Saphir incolore, zircon incolore peuvent être des alternatives intéressantes au diamant en réalisant de jolis bijoux à des prix raisonnables. Pour en savoir plus, découvrez nos billets: Fan de diamant: les critères clés pour bien choisir; Les pierres de synthèse, retrouvez les recettes de la nature; Pierres naturelles ou artificielles décelez le vrai du faux!