Depuis la nuit des temps, les perles ont été portées en bijoux et en parures car c’était un matériau qui ne nécessitait pas de taille pour dévoiler sa beauté subtile. Symbole de pureté, de beauté et d’amour, elles restent un incontournable de la bijouterie joaillerie même si le classique collier de perles est passé de mode. Mais comment bien les choisir ?

Pour apprécier la qualité d’une perle, 5 critères sont essentiels à étudier.

  • Sa couleur :
perle noire avec bel orient

Elle dépend de la couleur de la nacre secrétée par le coquillage qui l’a produite (huitre perlière, moule perlière, gastéropodes : conque, mélo, abalone) cf. billet : Fine ou cultivée, trouvez la perle rare !

Les couleurs les plus courantes sont le blanc, le rose, le jaune ivoire et le noir. Certaines couleurs sont obtenues par des traitements. Les couleurs brun et chocolat sont obtenues par blanchiment et chauffage d’une perle noire, le gris clair par irradiation d’une perle de culture blanche à noyau. Les perles de couleur médiocre peuvent être teintes dans des tons soutenus (bleu, rouge, orange, jaune, vert) ou recouvertes de nitrate d’argent (couleur grise ou noire).

Quand les couches de nacre d’une perle sont très fines et très régulières, de délicates nuances de rose, de vert, de bleu ou de lilas peuvent s’ajouter à la couleur de base de la perle. Ce phénomène s’appelle l’orient de la perle. Une jolie couleur  associée à un bel orient est un critère de qualité dans le choix d’une perle.

  • Son éclat :
Perles avec éclat prononcé

L’éclat – qui est la réflexion de la lumière à la surface de la perle– est d’autant plus apprécié qu’il est net et fort, comme dans un miroir. Les perles fines ont un éclat prononcé particulier qui donne à un œil expert un premier indice pour les détecter.

  • Sa forme :
perles forme baroque

Les formes les plus appréciées sont la forme sphérique et la forme poire. Les formes irrégulières appelées « baroques » reviennent à la mode car elles font très naturelles.

  • Ses dimensions :

Plus une perle est grosse, plus elle a de la valeur. La dimension en mm d’une perle est devenue l’unité de mesure utilisée sur le marché. Par exemple, un rang 6/6,5 est un rang de perles allant de 6 à  6,5 mm de diamètre.

  • La qualité de sa surface :
perles avec défauts de surface

La surface d’une perle doit être parfaitement lisse. Assurez-vous qu’elle ne présente ni taches, ni petits défauts comme des boursoufflures, des trous, des craquelures, des rayures ou des marques circulaires qui sont des critères de non qualité.

Le conseil du coach :

Pour bien observer une perle, mettez-la sur une surface blanche dans un environnement neutre et roulez-la pour détecter ses éventuels défauts de surface.