Yangon Myanmar

Mon Coach Bijoux poursuit son périple en Asie du Sud Est. Nous sommes maintenant en Birmanie, à Rangoon, (qui s’appelle désormais Yangon).

Après une semaine passée dans la civilisation de Bangkok en Thaïlande, le contraste est saisissant. Les sanctions commerciales qui pesaient sur le pays ont été levées en Octobre 2016 et le pays se modernise petit à petit. Mais soixante ans de dictature militaire ne peuvent s’effacer d’un coup d’un seul et il reste un long chemin à parcourir.

Le service de téléphonie mobile pourtant fonctionne de manière extrêmement efficace. Dès notre arrivée, nous avons acquis une carte sim locale. Pour 8000 Kyats soit 5€, nous pouvons surfer sur internet, rester en contact avec nos proches grâce à WhatsApp, réserver une chambre d’hotel et même commander un taxi en lui indiquant notre destination directement sur l’application Grab (l’équivalent d’Uber), ce qui simplifie grandement nos déplacements.

Perles des mers du sud Marché de Rangoon

Nous sommes malgré tout en dehors de notre zone de confort, et, ce sont dans ces moments-là que nous apprécions à quel point les pierres précieuses nous connectent de manière universelle. Nous ne parlons pas la même langue mais nous avons un langage commun : les gemmes.

Au fil de nos voyages nous interagissons avec des mineurs, des courtiers, des négociants, des tailleurs et avec tous nous avons une histoire commune au travers des pierres.

Ceci est particulièrement vrai en Birmanie où les gens ne parlent quasiment pas Anglais. Armés de nos loupes et de liasses de billets dignes des films de gangsters des années 50 (10€ = 17 340 Kyats), nous sommes donc partis à la recherche du marché aux gemmes.

Il y a plusieurs marchés à Rangoon pour le commerce des pierres précieuses, selon le jour de la semaine et l’heure de la journée. Le principal est Bogyoke Aung San Market que les locaux continuent d’appeler de son nom colonial : Scott Market. 

Bogyoke Aung San Market

Le marché est rempli de marchandises de qualité moyenne, surévaluées. (Nous achetons des pierres afin de les revendre, nos problématiques sont très éloignées d’un achat coup de coeur à titre personnel). Nous découvrons néanmoins que la Birmanie produit de très belles perles dorées et passons un moment très agréable à flâner dans le marché, mais il nous apparait de plus en plus clairement que les plus belles pierres ne se négocient pas là.

Vendeuses de gemmes au Scott Market

Nous résistons à l’envie d’acheter car nous savons que, en tant que gemmologue, nous n’aurons pas de deuxième chance de faire une première bonne impression. Le premier achat est primordial : si nous achetons mal, le restant du séjour (en tout cas à Rangoon) est compromis. Les vendeurs se passeront le mot et toutes les pierres qui nous seront proposées seront surévaluées.

Après une journée de déambulation nous croiserons la route d’un courtier népalais qui nous entrainera sur un marché aux gemmes, où nous aurons l’opportunité d’acheter de très beaux spinelles, des péridots et de voir une grande variété de gemmes de couleur. 

Ces pierres que nous achetons ont un impact direct sur la vie des gens qui les trouvent et les échangent, ainsi que sur la nôtre.

Nous croyons fermement que chacune d’entre elles porte une histoire : lorsque nous portons des pierres précieuses, connaître leur histoire permet de les apprécier davantage.

Savoir d’où elles viennent, si elles sont rares, le voyage qu’elles ont accomplies, permet de tisser un lien affectif qui va au delà de la valeur monétaire.

Le Conseil du Coach : Avant d’acheter une pierre au marché de Bogyoke n’hésitez pas à la faire certifier. Au premier étage se trouve un laboratoire qui vous fera un certificat pour quelques Euros. Le gemmologue qui signera votre certificat est diplômé de la Gemmological Association of Great Britain, la même que vos coachs.

  • Stalwart Gem Laboratory Room (1), First floor, Uncle Kyaw Mark, North Wing Bogyoke Aung San Market, Yangon, Myanmar

Nos articles sur les achats en voyage :

5 conseils pour bien acheter pierres et bijoux en voyage

Acheter des pierres en voyage : 5 arnaques à éviter