Les cristaux de pierres précieuses, lorsqu’ils ne sont pas altérés par l’érosion, sont vraiment uniques et nous interpellent à la fois par leur beauté et leurs drôles de formes. Découvrez en quoi ces petites merveilles de la nature peuvent être qualifiées de véritables chefs d’œuvre !

  • Argument n°1 : Les cristaux de pierres précieuses sont des créations de la nature qui frisent la perfection.

Un cristal est un objet géométrique parfaittout s’emboite rigoureusement du plus petit au plus grand : les atomes se lient  entre eux pour former des molécules qui se regroupent pour former des boites élémentaires ; ces boites s’ordonnent régulièrement dans les trois dimensions de l’espace pour former le cristal.

Cristal d’émeraude
  • Argument n°2 : La naissance des cristaux ne peut se produire que dans de très rares concours de circonstances.

Ce sont lors de processus géologiques complexes et dans des conditions de température et de pression très particulières que naissent les cristaux. Nous ne reviendrons pas sur l’incroyable naissance des diamants, traitée précédemment dans un autre billet, qui reste un cas particulier et nous allons nous intéresser aux autres pierres précieuses (émeraude, saphir, rubis). La croûte terrestre est constituée de plaques tectoniques. C’est le mouvement de ces plaques et l’activité sismique et volcanique qu’elle induit, qui entraînent la formation des roches où se trouvent les pierres précieuses.

Pour que la cristallisation se fasse, trois conditions doivent être réunies :

  • Présence de tous les éléments chimiques nécessaires à la formation de la pierre précieuse.
  • Refroidissement lent et progressif de la matière.
  • Présence d’un microcristal pour amorcer la cristallisation.

Quelques exemples :

  • Les émeraudes brésiliennes sont nées lors de la remontée d’une bulle de magma riche en silicium dans une roche riche en chrome et en vanadium
  • Dans le cas des émeraudes de Colombie, c’est l’eau chaude sous pression riche en silicium qui, s’infiltrant dans des fissures, a réagi avec des roches contenant tous les autres éléments nécessaires à la formation d’une émeraude.
  • Les rubis de Mogok en Birmanie sont nés de la collision du sous-continent indien avec la plaque asiatique qui a affecté plus de 1000 km. Les roches impactées ont été soumises à une forte chaleur et de très fortes pressions, ce qui les a transformées en faisant apparaître de nombreuses pierres fines et précieuses et notamment de magnifiques rubis que l’on trouve dans une roche blanche de calcaire et de marbre.
  • Argument n°3 : Les cristaux sont des pièces uniques arborant des formes magnifiques lorsqu’ils ne sont pas ramenés à l’état de graviers par l’érosion.
Cristal de saphir en tonnelet

Découvrez les formes les plus courantes des cristaux de pierres précieuses :

Cristaux de rubis
  • L’émeraude se présente sous forme d’un prisme hexagonal dont l’extrémité est souvent terminée par une pyramide tronquée.
  • Le rubis cristallise souvent sous forme d’un prisme aplati à 6 faces présentant des marques triangulaires (cf photo).
  • Le saphir se trouve souvent en forme de bipyramides longues et pointues ou de tonnelet.
  • Les formes les plus courantes des cristaux de diamant sont l’octaèdre (8 faces triangulaires) et le dodécaèdre rhombique (12 faces losange). On trouve également des cristaux triangulaires aplatis avec des angles rentrants appelés macles.
Les différentes formes des cristaux de diamant

Le conseil du coach :

Privilégiez les pierres naturelles aux pierres artificielles et aux pierres synthétiques : C’est le point de vue de Mon Coach Bijoux qui, je l’espère, vous aura convaincu avec ces quelques arguments. Mère nature a fait pour nous des chefs d’œuvre, ne passons pas à côté !

Faites attention aux appellations commerciales « cristal » : il ne s’agit en effet que d’un type particulier de verre.