©Rio Tinto Diamant de la mine de Diavik Canada

Deux visions radicalement opposées s’affrontent. D’un coté la filière du diamant « historique », et de l’autre les producteurs de diamants de synthèse.

Qu’est-ce qu’un diamant de synthèse ?

Produit artificiellement, il est absolument identique à un diamant naturel, mais se veut une alternative propre et non polluante aux diamants d’extraction, pointés du doigt pour cause de pollution des sols et des mers, et suspectés pour partie de financer depuis des décennies, des guérillas dans des zones de conflit, principalement africaines.

Les principaux arguments des sociétés qui produisent ces diamants sont, la traçabilité, l’écologie, et le respect des droits de l’homme.

Qu’est ce qu’un diamant de guerre ?

Les diamants de guerre ou diamants du sang sont des diamants qui ont permis de financer des conflits armés. Au cours de ces affrontements, les profits du commerce illégal des diamants (estimé à des milliards de dollars), ont servi aux seigneurs de guerre et aux rebelles, à acheter des armes. 

En 2006 est sorti le film Blood Diamond où jouait l’acteur Américain Leonardo DiCaprio. Ce film a ouvert les yeux du grand public sur les conditions d’extraction des diamants en Afrique.  Depuis, Mr DiCaprio a investi dans une société qui produit des diamants en laboratoire : Diamond Foundry, et, il a mis sa notoriété au service de « la bonne cause ».

©Rio Tinto Mine d’Argyle Australie

Faut-il boycotter les diamants ?

J’ai écrit cet article avec l’idée d’être la plus objective possible, d’étudier les arguments des deux parties.

D’un côté les sites des producteurs et institutionnels du diamant, de l’autre le site le plus complet que j’ai trouvé sur les diamants de synthèse : le site de Diamond Foundry (la société qui fabrique et commercialise du diamant de synthèse dans laquelle Mr DiCaprio a investi), ainsi que de nombreux articles qui traitent du sujet.

J’ai été étonnée de découvrir que le principal argument de vente du site Diamond Foundry est :

Nous sommes propres, les autres sont sales !

Pour Diamond Foundry le monde est blanc ou noir : Les méchants producteurs de diamants naturels qui exploitent la misère du monde et polluent, et, les très très gentils producteurs de diamant de synthèse qui sauvent les enfants et préservent la planète.

Devant tant de mauvaise foi, j’ai décidé de traduire pour nos lecteurs des extraits de la lettre ouverte de [Martin Rapaport] à Leonardo DiCaprio.

[Martin Rapaport est un acteur incontournable du marché du diamant en raison notamment, des « Rapaport Report » qui fixent les prix du diamant à l’échelle mondiale. Il a joué un rôle important dans le processus de Kimberley et cherche aujourd’hui à promouvoir un commerce équitable du diamant].

Martin Rapaport est très en colère, voici un extrait traduit de sa lettre. (Le lien vers la lettre complète est disponible au bas de mon article).

Mr DiCaprio : « Vos efforts pour vendre des diamants synthétiques comme substitut éthique aux diamants naturels menacent la vie et les moyens d’existence de millions de mineurs artisanaux en Afrique. » – Qu’arrivera-t-il aux millions de mineurs pauvres et à leurs familles si vous parvenez à convaincre la génération Y qu’il est plus éthique d’acheter vos diamants synthétiques, que leurs diamants naturels ? Allez-vous nourrir ces gens ? Allez-vous leur fournir un autre moyen de subsistance ? »

Le conseil du Coach : Le diamant de synthèse est un beau produit qui a toute sa place sur le marché du bijou.  Les pierres de synthèse et les pierres naturelles doivent pouvoir cohabiter harmonieusement à condition  que le client soit informé.

Diamond Producers Association 

Diamond Foundry

Lettre ouverte à Mr DiCaprio par Martin Rapaport (en anglais)

Rio Tinto

The Diamond Loupe