achat pierres voyage

Il est possible de faire de bonnes affaires en achetant des pierres ou des bijoux en voyage mais il faut être bien informé(e) et prendre en compte un certain nombre d’éléments : voilà quelques conseils du coach qui devraient vous y aider!

1-N’ayez pas l’air intéressé(e) et négociez férocement.

C’est la règle d’or de toute bonne négociation. Regardez plusieurs pierres ou bijoux, ayez l’air d’hésiter, sortez de la boutique pour aller voir celle d’en face, faites votre achat sur 2 à 3 jours si vous êtes quelques jours sur place. Pour obtenir un bon prix, il faut toujours négocier. Commencez par diviser le prix annoncé par 2 puis essayer d’arriver à un point d’équilibre avec le marchand. Sur le marché des pierres, les prix annoncés sont souvent des prix au carat. Ayez recours à une calculette pour y voir clair sur le prix global de la pierre. Convertissez le prix obtenu en euros pour vous donner une idée du prix du même article en France.

2-Ne faites pas d’achat d’impulsion.

Après une belle journée de visite ou de détente, il est facile de se laisser aller à la dépense en craquant sur un article qui vous a tapé dans l’œil. Or, tout achat important doit être un achat raisonné en comparant les qualités, les prix, les provenances. Vous allez faire des erreurs en achetant trop vite ; alors prenez votre temps, comparez, étudiez, discutez, négociez afin de  réduire les risques de regretter votre achat une fois de retour.

3-Renseignez vous avant de partir.

Si vous avez envie de vous acheter une pierre ou un bijou lors d’un voyage, préparez votre projet avant votre départ. Quelles sont les pierres disponibles dans ce pays susceptibles de me plaire ?  Quels sont les critères de qualité sur ce type de pierres ? Combien coûtent-elles en France ? Quel budget puis-je y consacrer ? Qu’est ce que je veux exactement : poids en carat, forme, type de taille… Vous serez plus crédible auprès d’un marchand si vous arrivez avec le bon discours et vous gagnerez du temps ex : « Qu’avez-vous à proposer en zircon jaune de plus de 3 carats de forme ovale en taille mixte ?»  Alors, documentez-vous avant de partir quand votre accès à internet fonctionne facilement. Vous envisagez un achat important, renseignez vous sur les laboratoires fiables reconnus dans votre pays de destination.  Les modalités de paiement sont aussi à anticiper car dans pas mal de cas le marchand va vous demander de régler en liquide soit en monnaie locale soit en devises étrangères (€ ou USD).

4- Faites attention à la lumière.

La lumière des tropiques est beaucoup plus lumineuse que celle que vous trouverez en France et une pierre qui va présenter une magnifique couleur sous les tropiques pourra paraître terne sous le ciel français. Avant d’acheter une pierre ou un bijou, il faut également toujours le regarder à la lumière du jour et à la lumière électrique. Certaines pierres changent de couleur en passant de la lumière du jour à l’éclairage électrique. Certains éclairages des vitrines des boutiques  peuvent aussi améliorer la perception de l’éclat et de la couleur d’une pierre. Donc, regardez bien votre futur achat sous tous les angles, sous tous les types de lumières et d’éclairages à votre disposition ; bougez dans le magasin, demandez à sortir dehors avec le marchand, regardez la couleur de votre pierre quand elle est moins éclairée.

5- Pensez à votre retour en anticipant les sujets liés aux douanes.

Dans l’euphorie du départ, nul ne se soucie des modalités de retour et notamment des douanes. Renseignez vous avant votre départ sur les règles douanières en vigueur dans votre pays de destination et en France. Par exemple, vous ne pouvez pas sortir de France plus de 10K€ sans remplir un formulaire particulier. Le Sri Lanka interdit l’exportation des pierres brutes. Si vous êtes particulier, vous ne pouvez  revenir en France qu’avec des articles d’une valeur inférieure à 430€ environ. Au-delà, vous devrez les déclarer en douane, acquitter des frais de douane et payer la TVA. Ces éléments sont à inclure dans vos calculs pour comparer les prix en France et à l’étranger. Si vous êtes professionnel, vous devez dédouaner vos articles via un transitaire lors de votre arrivée à l’aéroport. Il faut bien sûr le sélectionner avant de partir et le prévenir de votre déplacement. Votre coût rendu France devra inclure les frais de douane et ceux du transitaire.