mine de la région de Ratnapura

Rien ne vaut mieux que la réalité du terrain pour se forger une opinion. Mon Coach Bijoux revient de 10 jours au Sri Lanka à la découverte du parcours d’une gemme de l’extraction à la vente.

Et tout commence par l’extraction : les sites de la région de Ratnapura

mineur puits Sri Lanka

Mine de Pelmadulla

L’exploitation des mines au Sri Lanka reste très artisanale et peu mécanisée. Un puits de mine consiste en un trou pouvant aller jusqu’à une vingtaine de mètres de profondeur étayé avec des bambous et tapissé de feuilles de fougères séchées. Du fond du trou partent des galeries horizontales. Il est souvent recouvert d’un toit et équipé d’une pompe car il pleut très souvent dans cette région de l’ile. Les mineurs y descendent en s’accrochant à une perche et en se servant des étais de bambous comme d’une échelle. Une manivelle permet de remonter la terre récoltée  à la surface. Une petite maison construite à proximité du puits sert d’abri aux mineurs. Une fosse rectangulaire remplie d’eau creusée à proximité du puits permet de trier la terre dans un grand panier rond – la batée– et de découvrir les pierres fines et précieuses qui s’y cachent.

tri à la batée

D’autres sites d’exploitation sont positionnés au bord des rivières où l’eau est détournée pour accéder aux graviers du lit de la rivière souvent riches en gemmes notamment à l’intérieur des coudes des rivières.

pierres trouvées à la batée

Résultats d’une heure de tri à la batée

 

Le commerce des « bruts » sur les marchés de Ratnapura et de Niwithigala

marché-des-bruts.jpg

Marché des bruts de Niwitigala

Les pierres brutes sont proposées par les mineurs ou des négociants sur des marchés de rue généralement le matin certains jours de la semaine aux acheteurs. Acheter un brut qui donnera une pierre taillée de bonne facture est très difficile et nécessite une véritable expertise et parfois le recours à des tests de laboratoire. Il est en effet beaucoup plus facile d’évaluer la qualité d’une pierre taillée dont on peut apprécier la couleur et la transparence que celle d’un brut. Ce type d’achat est à haut risque et peut engendrer de sérieuses déconvenues au moment de la taille.

Le chauffage des pierres par les « burners » : une tradition ancestrale.

burner-3761398146-1542021067541.jpg

Burner à Ratnapura

La plupart des saphirs sont chauffés afin d’optimiser leur couleur. Le chauffage à la pipe traditionnelle reste dans des températures raisonnables qui ne risquent pas d’endommager la pierre contrairement à des chauffages dans des fours à gaz qui vont dépasser les 1000 degrés. C’est une pratique admise dans le commerce des pierres comme l’huilage des émeraudes.

La taille : une étape sensible dans le parcours d’une pierre.

taille

Taille par Padumith Asanka

La taille est à la pierre ce qu’est la coupe au vêtement. Derrière la couleur et la transparence, elle représente un critère important dans la qualité d’une pierre qui peut affecter sa valeur. Beaucoup de pierres observées lors de notre voyage présentaient des défauts de taille notamment ce que les professionnels appellent des « fenêtres ». La taille au Sri Lanka reste très artisanale et sa qualité est directement liée au niveau de formation et à l’expérience du lapidaire. Il existe néanmoins d’excellents lapidaires comme Pamudith Asanka, primé à plusieurs reprises, que vous découvrez sur la photo.

Le commerce des pierres taillées : le marché de Beruwala.

marché pierres taillées

Marché des pierres taillées de Beruwalla

Une fois taillée, les pierres sont vendues par des négociants ou dans des boutiques.  Le marché de Beruwala est un des lieux incontournables pour acheter des pierres taillées aux négociants. Ils proposent aux acheteurs toutes les pierres du Sri Lanka (saphirs, spinelles, grenats, chrysobéryl, béryl vert, alexandrite, zircon, topaze, tourmaline, pierre de lune…) mais aussi des pierres de Madagascar.

Un prochain article vous fera découvrir toute la diversité des pierres du Sri Lanka.

Le conseil du coach :

Si vous voulez coupler tourisme et achat de pierres fines ou précieuses, soyez extrêmement prudents car vous risquez de tomber dans une des nombreuses arnaques destinées aux touristes. Deux de nos prochains billets vous donneront les conseils à suivre pour éviter les arnaques et bien acheter  pierres et bijoux en voyage.